• Sortie du chapitre 6 !

    Vous pensiez que tout était perdu, que vous ne connaîtriez jamais la suite des aventures de Nanami ? Détrompez-vous, car voilà le chapitre 6 !

    Eternity-Chapitre-6

    D’autres formats sont disponibles sur la page « Lire Eternity » !

    Vous allez pouvoir découvrir un chapitre bien plus dense en intrigues que les précédents, car avec le chapitre 6 c’est un nouvel « arc » de Eternity qui commence, un arc plein de rebondissements, de mystères, de joies et de peines.

    Comment expliquer cette longue attente ? Je ne vais pas vous sortir la liste d’excuses que j’ai préparé car elle est inexistante : le hasard des calendriers a fait que je n’ai pas pu me réunir avec QCTX et Mop, mes deux fidèles correcteurs, aussi rapidement que je l’aurais voulu (le chapitre a facilement dormi un mois)  et j’ai passé énormément de temps à réfléchir à l’intrigue dans sa globalité, à tracer des plans sur la comète et d’autres joyeusetés littéraires.

    Comme je le précisais plus haut, nous entrons dans un nouveau pan de l’histoire, qui va nécessiter un peu plus de méthode de ma part, et surtout un peu plus de planification. Eternity reste avant tout pour moi un exercice d’écriture, où je m’essaye à la troisième personne et aux intrigues plus complètes, tout en gardant le style d’écriture léger et fluide qui caractérise mes écrits.

    Le chapitre 7, en tous cas, devrait arriver nettement plus vite (il y a quand même un écart de 10 mois entre le 5 et le 6 !)

    Au chapitre des projets, nous réfléchissions avec Sedeto, mon illustratrice, à créer une version papier du tome 1 de Eternity qui sera en vente en convention dans un premier temps, dont une version du chapitre 1 uniquement à destination du Comiket d’hiver.

    Tout cela bien sûr, si l’alignement de planètes se fait !

    Merci d’avoir été aussi patients, j’espère pouvoir vous livrer le prochain chapitre très prochainement !


  • Mais où est donc passé le chapitre 6 ?

    Ah vous vous le demandez aussi !

    En vrai, il avance bien. J’avais prévu une pause, comme je l’expliquais, pour rassembler mes pensées et aborder cette seconde partie de Eternity en toute sérenité. Le travail sur le chapitre 6 a commencé début décembre. Je n’ai pas tout le temps que je voudrais à lui consacrer, mais quand je le fais, je ne le fais pas à moitié. Pour le moment, il fait 32 pages, soit l’équivalent d’un bon chapitre normal, sauf que je n’en ai écrit que trois quarts !

    D’où l’idée probable de le diviser en deux, et de vous livrer pratiquement en même temps les chapitres 6 et 7. Une décision audacieuse qui paiera, je l’espère.

    Pour me faire pardonner, je vous livre quelques illustrations de Sedeto !

    Voici Akari qui arrive chez Jin et Haruka en plein déménagement ! Il s’agit bien sûr d’une des illustrations du tout premier chapitre. Il manque encore les carreaux sur la jupe, mais ça va venir, pas de panique ! N’hésitez pas à dire à Sedeto ce que vous en pensez, sur son twitter par exemple !

    Voici un croquis de Nagisa Miyashima. Elle est un peu différente de ce que j’avais prévu et écrit dans le chapitre 2. Cependant, on a voulu donner à cette prof gentille qui va s’occuper de la classe d’Akari et de Nanami un peu de rondeurs. Qu’en pensez-vous ?

     

    Voilà un autre croquis, celui-ci des trois intelligences artificielles s’occupant de Nanami : Nodoka, Shoko et Ritsu, respectivement l’émotion, la raison et la loi.

     

    Pour finir, un croquis préliminaire des deux nouveaux personnages, Ema et Satoshi, que vous rencontrerez dans le chapitre 6 ! Ces deux-là ont un lien avec Nanami, qu’ils appellent Ichika, mais lequel ?

     

    Voilà, je vais tenter de poster des nouvelles un peu plus souvent. N’hésitez pas à me suivre sur Twitter, et aussi à suivre le compte Twitter de Nanami !


  • 5 chapitres de Eternity publiés… et ensuite ?

    Vous vous demandez probablement où on en est maintenant que les cinq premiers chapitres sont sortis. Comme vous pouvez le voir sur la page de lecture, j’ai déjà une dizaine de chapitres de prévus pour toute l’histoire, on en est donc à la moitié environ. Ca peut paraître peu si on considère ce qu’il s’est passé, mais j’ai beaucoup d’idées pour Nanami, et certaines d’entre elles sont très contradictoires.

    Septembre ayant été mon mois de vacances, je me suis attelé de nouveau à l’histoire, mais cette fois-ci à plus grande échelle. Désolé de vous décevoir mais le chapitre 6 n’est même pas encore commencé (même si son plan est fait, au moins.) Ce à quoi je suis en train de réfléchir, c’est l’histoire dans sa globalité. J’ai beaucoup d’éléments déjà bien en place et décidés, mais je fais face à un dilemme où je dois faire un choix où chaque option élimine des possibilités de scènes et de situations que j’aurais aimé écrire et vous faire lire. Comme chaque possibilité à ses avantages et désavantages il n’est pas aisé de choisir, et j’en suis encore au stade de la réflexion.

    On pourra arguer que j’aurais pu décider de tout ça avant de me lancer dans l’écriture des premiers chapitres, mais jusqi’ici je n’ai pas eu de dépendances directes à résoudre : avec le chapitre 6, on entame les choses sérieuses, notamment le passé de Nanami, son but, mais aussi comment elle va évoluer, et tout cela dépend de ce que je vais choisir de faire.

    Je reste très vague, mais c’est pour votre bien !

    C’est assez intéressant d’écrire ainsi, on apprend de ses erreurs mais aussi des détails qu’on distille et qui ont une répercussion sur ce qu’on peut écrire dans le futur. C’est un exercice assez délicat et nouveau pour moi, d’où le fait que je prends plus de temps pour réfléchir. Contrairement à Blind Spot où les actions d’Ayako n’avaient que peu de conséquences sur son environnement à part sur sa personne propre, ici les actions des personnages suivent une intrigue bien précise qu’il faut respecter et rendre cohérente. C’est difficile mais très excitant quand on est pas habitué à écrire ce genre d’histoire !

    Donc ne vous en faites pas, Nanami n’a pas dit son dernier mot 🙂 Elle sera d’ailleurs au salon Art to Play à Nantes les 19, 20 et 21 Novembre sur le stand de Doujin-Style !

     


  • Illustrations de couverture, des personnages, et quelques détails !

    cover1

    C’est cette illustration qui servira de couverture pour le premier tome de Eternity. Car oui, maintenant que les cinq premiers chapitres sont terminés, ça fait pile poil de quoi faire un tome. Bien sûr, ça ne veut pas dire que l’histoire s’arrête avec le chapitre 5, bien au contraire. Comme vous pouvez le voir sur la liste des chaptires il y a encore des choses à dire. La fin d’un « arc » me permet surtout de faire le point avec les différents sous-intrigues et l’intrigue principale afin de voir comment les aborder dans les chapitres suivants. L’univers étant bien mis en place, il va falloir faire avancer les choses maintenant.

    J’ai également ajouté des petites infos rigolotes sur chaque personnage principale sur la page dédiée aux personnages ! Il y a de nouvelles illustrations pour chacun d’entre eux !

    Eternity s’est également exporté au Japon : une version Japonaise du chapitre 1 existe et a été offerte à une personne très chère à Sedeto et moi-même. De là à dire qu’on va sortir l’histoire entière… Une traduction coûte très cher !

    Voilà, étant en vacances actuellement, je vous laisse avec Nanami, qui a d’ailleurs ouvert son compte twitter ! Il le fallait bien pour contrer la page Facebook !


  • Le chapitre 5 de Eternity « Transfert en cours » est disponible !

    C’est l’été ! Il fait beau, il fait chaud, les pokémons sont parmi nous !

    C’est aussi le moment idéal pour un peu de lecture, avec le chapitre 5 de Eternity qui vient d’être publié !

    Version PDF – Version EPUB

    Rappel des épisodes précédents !

    Nanami est arrivée chez Haruka et Jin, et s’est plutôt bien intégrée à sa classe. La jeune androïde vit en toute discrétion parmi les humains, et seuls Akari, Haruka et Jin sont au courant de sa véritable nature. Ce chapitre sera l’occasion pour Haruka et Jin de se questionner un peu plus sur ce qu’est Nanami et ce qu’elle représente pour eux.

    Haruka se pose également des questions sur ses récentes découvertes scientifiques, mais tout le petit monde autour de Nanami va être chamboulé à l’occasion du fameux voyage scolaire au Miraikan, le musée du futur, que mademoiselle Miyashima avait prévu de longue date.

    Commentaires de l’auteur

    Il s’agit d’un chapitre explosif. Un beau bébé de 55 pages que j’ai mis beaucoup de temps à corriger et à fignoler. Il y a eu de nombreuses révisions, car si le brouillon initial fut rapide à coucher sur papier (ou plutôt sur écran) vu que je savais ce que je voulais y écrire, il a fallu derrière rendre ça plus cohérent. C’est en effet la première fois que j’écris un certain type de scène, mais je ne peux pas trop vous en dire plus sans vous spoiler !

    Ce chapitre 5 marque la fin d’un arc dans la vie de Nanami, mais en commence également un nouveau, qu’il me tarde de vous faire découvrir dans les chapitres suivants !

    Bonne lecture à vous !

     


  • Un wallpaper pour Eternity

    Un wallpaper sauvage concocté par Sedeto apparaît ! Nous réfléchissons déjà à proposer une version physique de Eternity en petites quantités, et pour se faire, Sedeto a déjà pensé à une couverture, que vous pouvez découvrir au format wallpaper ci-dessous :

    eternity-wallpaper-axelterizaki-sedeto

    (cliquez pour agrandir ! )

    Ca vous plaît ? Dites-le nous dans les commentaires ou sur les réseaux sociaux, Facebook ou Twitter ! (@AxelTerizaki et @Sedeto !)


  • Les plate-formes de création, Eternity sur Wattpad

    Comme je suis un vieux, je découvre plus ou moins sur le tard tout ce mouvement de gens qui écrivent ici ou là sur le net et publient leurs oeuvres. Si du côté anglophone on a FictionPress, du côté francophone, parmi les sites qui fonctionnent bien, on a WattPad.

    Du coup, j’ai mis Eternity sur le site, vous pouvez le lire ici.

    Ce qui m’amène à une réflexion intéressante. On est passés d’un Internet où chacun avait son pré carré, son site web où il pouvait publier ses oeuvres, à un Internet où des plate-formes (Youtube, Soundcloud, Deviantart, Wattpad…) mettent entre les mains des écrivains, vidéastes ou dessinateurs des outils pour publier leurs créations sans avoir à les héberger eux-mêmes. Les avantages dépassent largement les inconvénients pour nombre d’entre eux (déjà ne pas avoir à se faire chier à monter un site web…) ce qui est tout à fait compréhensible.

    Rappelons aux informaticiens à poil dur que l’ordinateur est sensé être un outil au service de tous, et pas devenir un poids et une contrainte pour ceux dont ce n’est pas le métier. C’était en tous cas comme ça que c’était présenté et marketé dans les années 80. Je pense que beaucoup ont perdu de vue cet idéal.

    Comme Youtube qui a plus ou moins inauguré la création de masse (et Fanfiction.net avant lui, pour -je vous le donne en mille- l’écriture de fanfictions), ça permet à tous de faire découvrir ses créations, fussent-elles bonnes ou moins bonnes. Le problème, quand on a trop de contenu (et encore une fois, FF.net l’a démontré avant tout le monde) c’est qu’on finit invariablement noyé dans la masse, ce qui n’est bénéfique pour personne. A une époque, avant Fanfiction.net, des créateurs de site web s’organisaient en Webrings (je sens que je viens de foutre un coup de vieux à beaucoup d’entre vous) et chacun gérait sa propre bibliothèque de fanfictions qu’il mettait à disposition des autres sur Internet. Le webmaster avait donc un rôle d’editeur vis à vis des fanfictions qu’il trouvait. Il pouvait ne publier que celles qu’il voulait bien publier. Du coup les visiteurs, qui venaient surtout parce qu’ils se retrouvaient dans les goûts du webmaster, étaient fidélisés à un site et une communauté se formait. Enfin, communauté c’est vite dit : il fallait s’y connaître pour aller sur IRC, installer ICQ ou même monter un forum à base de scripts Perl.

    C’était la minute vieux con, tout ça pour dire que la façon dont on crée sur Internet a beaucoup évolué, en bien au final. Le souci c’est qu’il faut se vendre beaucoup plus qu’avant. Enfin je dis ça, mais quand je vois certaines histoires pas forcément très folichonnes faire pleurer de rage même le meilleur des auteurs traditionnels papier à cause du nombre de vues qu’elles génèrent (et qui se compte en dizaines voire centaines de milliers de vues, ouch.) comparé à leur piètre qualité, je me dis qu’un sujet populaire et porteur fonctionnera qu’importe la qualité.

    Un peu comme tout ce qu’on a vu jusqu’à présent dans tous les types de média (cinéma, littérature, musique…)

    C’est marrant comme l’histoire se répète.

    Sur ce, je retourne à l’écriture du chapitre 5 !


  • Le chapitre 4 de Eternity « Les jours d’école » est disponible !

    Je me rends compte que cela fait pratiquement trois mois entre chaque chapitre d’Eternity. Je me rends aussi compte que c’est possiblement compliqué à lire pour beaucoup d’entre vous. Je planche en ce moment sur des versions epub des chapitres, et je prévois de faire une courte pause après le chapitre 5 pour faire une version compilée des cinq premiers chapitres dans un seul document. Patience, patience !

    Voici donc le quatrième chapitre « Les jours d’école » où Nanami va devoir faire un rapport hebdomadaire à Jin et Haruka. C’est l’occasion pour vous, lecteur, de voir comment la petite androïde se débrouille en classe !

    Pour lire le chapitre c’est par ici !

    Le chapitre 5 se prépare, et je préfère vous prévenir, ça va décoiffer.

    Si ça vous a plu, si vous avez des réflexions à faire, n’hésitez pas, toutes les critiques, positives comme négatives sont les bienvenues (à partir du moment où c’est construit, bien sûr !)

     

     


  • Croquis des illustrations du chapitre 3

    Sedeto m’a fait parvenir de nouveaux croquis pour le chapitre 3, je vous les partage donc ici. Ils seront bien évidemment colorés comme on l’a vu pour les illustrations du chapitre 1 au final !

     

    Chapitre 3-1 croquis Chapitre 3-2 croquis

    Si vous avez lu le chapitre 3 en question vous saurez à quoi ces dessins font référence. Sur le premier, on y voit notamment Nanami, Akari et Satsuki, tandis que sur le second, on peut y voir Hayate au chevet de Nanami.

    N’hésitez pas à aller lui dire sur twitter ou sur les commentaires ce que vous pensez de ses dessins !


Page 1 sur 212